En Bretagne, l’État, la Région et l’ADEME agissent en partenariat pour accélérer la transition énergétique. Cet engagement se traduit par une stratégie régionale appelée « Ambition Climat Énergie ». Prolongement d’une démarche de concertation engagée par les partenaires depuis plus de 10 ans, à l’échelle du territoire breton, la stratégie est partagée au sein de la Conférence Bretonne de la Transition Énergétique (CBTE), auparavant Conférence bretonne de l’énergie (CBE).

Au niveau régional, la mobilisation s’inscrivait jusqu’à présent dans le Plan éco énergie Bretagne. Dans ce cadre, les partenaires ont conduit plusieurs chantiers dont le Pacte électrique breton, signé en 2010 par l’État, la Région, l’ADEME, RTE et l’ANAH (Agence nationale de l’habitat), afin d’apporter une réponse durable au défi de l’approvisionnement électrique de la Bretagne. En 2013, le Schéma régional climat air énergie (SRCAE) a permis de définir les objectifs et les orientations stratégiques à l’horizon 2020 et 2050 en matière de :

  • maîtrise de la demande énergétique,
  • développement des énergies renouvelables,
  • réduction des émissions de gaz à effet de serre,
  • adaptation au changement climatique,
  • lutte contre la pollution atmosphérique.

Suite à la loi du 7 août 2015 portant nouvelle organisation territoriale de la République (loi NOTRe), les enjeux associés au climat, à l’air et à l’énergie, traduits dans le SRCAE, doivent désormais être intégrés dans un schéma plus large traitant des différentes politiques de développement durable : le Schéma régional d’aménagement, de développement durable et d’égalité des territoires (SRADDET) qui sera élaboré, de façon concertée, d’ici 2019. Parallèlement, les réflexions sont alimentées par une initiative participative et citoyenne, la COP régionale (Breizh Cop), inspirée des principes de la COP 21 de Paris.