Dessiner et partager la trajectoire énergétique et climatique bretonne, c’est l’une des missions de la Conférence Bretonne de la Transition Énergétique (CBTE). L’objectif : alimenter les stratégies énergétiques régionales pour limiter le changement climatique. Afin de déterminer la manière d’y parvenir, la CBTE a confié à un Groupe d’analyse et de contribution (GAC) un travail technique de prospective énergétique à l’horizon 2040.

Suite à la loi du 7 août 2015 portant sur la nouvelle organisation territoriale de la République (loi NOTRe), les enjeux associés au climat, à l’air et à l’énergie, traduits dans le Schéma Régional Climat Air Énergie (SRCAE), doivent désormais être intégrés dans un schéma plus large traitant des différentes politiques de développement durable : le Schéma Régional d’Aménagement, de Développement Durable et d’Égalité des Territoires (SRADDET). Ce schéma est en cours d’élaboration et s’inscrit dans la démarche régionale de construction de projet de territoire qu’est la « Breizh COP ».

Cette échéance réglementaire nécessite de retravailler les objectifs du mix énergétique et les scénarios bretons du SRCAE -dont le travail de prospective portait sur les horizons 2030 et 2050- en ajoutant une échéance à 2040. Les membres de la CBTE, ont décidé le 29 novembre 2017 de s’emparer de cette obligation réglementaire pour travailler de façon concertée sur des scénarios énergétiques permettant de définir à l’horizon 2040 une trajectoire ambitieuse et réaliste.

Pour ce faire, les membres de la CBTE ont confié ces travaux de prospective technique à un Groupe d’Analyse et de Contributions piloté conjointement par la Région, l’État et l’ADEME et composé des gestionnaires de réseaux électriques et gaziers (RTE, Enedis, GRTgaz, GRDF) et de l’Observatoire de l’Environnement en Bretagne. Accompagné par un bureau d’étude pour la réalisation de cet exercice, le GAC a pour mission d’élaborer un travail prospectif technique qui sera partagé avec les membres de la CBTE puis remis aux élus régionaux.

Méthodologie

Calendrier

Phase 1 – Mai-Juin 2018 : Lancement de la démarche
Phase 2 – Juillet-Août 2018 : Consolidation du diagnostic
Phase 3 – Septembre-Novembre 2018 : Définition des scénarios
Phase 4 – Décembre 2018 -Mai 2019 : Mise à jour du plan d’actions
Phase 5 – Suivi des actions