Le développement des gaz renouvelables un moteur pour la transition énergétique

La Bretagne dispose de beaucoup de ressources en matière organique qui devraient lui permettre d’aller au-delà des objectifs de la future Programmation Pluriannuelle de l’Energie et de couvrir une grande partie de ses consommations en gaz renouvelable grâce à la méthanisation dans un premier temps.
Si les potentiels sont là il est nécessaire d’organiser son développement afin de :

   Développer des modèles de méthanisation durable d’un point de vue environnemental et économique.

    Sortir du paradoxe lié à la localisation des gisements agricoles et les lieux de consommation d’énergie en secteur urbain et industriel.

Contexte

Le Pacte électrique Breton est un acte fondateur de la stratégie de transition énergétique en Bretagne. Si la problématique de sécurisation de l’approvisionnement électrique a conduit nombre des politiques énergétiques ces dernières années, la possibilité de produire du gaz renouvelable à partir des ressources régionales en biomasse est une opportunité. Ce biogaz peut être valorisé via l’injection du biométhane dans les réseaux de distribution et de transport du gaz, ou par la production d’électricité ou de chaleur.

La CBTE de novembre 2017 a identifié la nécessité de définir une stratégie concertée pour le développement du biogaz en Bretagne à travers l’élaboration d’un cadre d’engagement partenarial, le Pacte Biogazier Breton.

Le Groupe d’Analyse et de Contributions Pacte Biogazier Breton

Pour ce faire, les membres de la CBTE ont confié ces travaux à un Groupe d’Analyse et de Contributions piloté conjointement par l’État, la Région et l’ADEME et composé des gestionnaires de réseaux gaziers (GRTgaz, GRDF), de l’Observatoire de l’Environnement en Bretagne, du Pôle Energie Bretagne, de la Chambre régionale d’Agriculture et d’un EPCI (Roche aux Fées Communauté).
Le travail du groupe s’est organisé en 3 phases :

   Regroupement des informations concernant la production de gaz renouvelable et ses valorisations et de ses usages au travers d’un panorama breton

   Réalisation d’auditions

   Elaboration d’une proposition de cadre partenarial

Pour la dernière phase, l’élaboration du cadre partenarial, des acteurs comme l’agence locale de l’énergie AILE et l’Association des Agriculteurs Méthaniseurs bretons ont été associés.

Le présent Pacte vise à définir une stratégie pour le développement du biogaz en Bretagne en s’appuyant sur trois piliers :

   Augmenter la production de gaz renouvelables à partir de ressources maîtrisées

   Optimiser les valorisations du biogaz breton

   Structurer l’animation locale de la filière

Le projet de pacte et les engagements des acteurs ont été présentés en Conférence Bretonne de la Transition Énergétique du 6 juin 2019. Le projet de Pacte est désormais disponible en téléchargement et porté à la consultation des membres de la CBTE jusqu’au 23 août 2019  :

► Projet de Pacte Biogazier

A l’issue de la période de consultation, les remarques et propositions seront étudiées pour révision du document par les membres du GAC.